Taysir Batniji : quelques bribes arrachées au vide qui se creuse

Taysir Batniji : quelques bribes arrachées au vide qui se creuse

Date de parution : 05/03/2021

Quatrième de couverture : Présentation en français Si la notion d'un chez-soi réclamé scande le travail de Taysir Batniji, tels les droits que l'on exige à juste titre, ce n'est jamais sans inclure sa propre fragilité, ses mutations ou interstices. Se voir dépossédé et se déposséder d'une identité trop déterminée et déterminante, puis l'épouser, charrier un tas de sable, sans fin, sans but, d'un côté à l'autre d'une ligne idéelle, cristalliser son trousseau de clefs, laisser aux autres le soin de consumer les textes de loi manifestement voués à la déliquescence immortaliser les intérieurs absentés d'un lieu où l'on ne fait que passer, « arracher quelques bribes au vide qui se creuse », autant d'actes qui participent à l'élaboration d'une oeuvre en perpétuel devenir. Imaginaire, métaphorique ou réel, privé ou public, chaque expérience, espace ou non-lieu produit ou documenté par l'artiste palestinien semble se soustraire à toute tentative de circonscription. Comme s'il s'agissait de rappeler que, contraintes ou non, vécues seul ou à plusieurs, l'impermanence et l'itinérance sont un prérequis à la liberté. Sophie Jaulmes Présentation en anglais The notion of a homeland claimed, like a right rightfully demanded, is central to the work of Taysir Batniji, who explores the mutations and interstices of its fragility.This constantly evolving body of work centres on a variety of actions - being dispossessed, dispossessing oneself of an overly determined and determinative identity, espousing it, endlessly and purposelessly shifting a pile of sand to one side and then another of a notional line, crystallising a bunch of keys, allowing others to burn the texts of a law that is manifestly doomed to deliquesce, immortalising the abandoned interiors of a place that people only pass through, wresting a few scraps from the void as it grows Imaginary, metaphorical or real, private or public, each experience, space or non-place produced or documented by this Palestinian artistseems to defy attempts to define its contours. As if to remind us that, whether forced or voluntary, experienced singly or collectively, impermanence and itinerancy are prerequisites of freedom. Sophie Jaulmes
Disponible sous 7j
(sous réserve de confirmation)
25,00 €
Tous les prix incluent la TVA
Click & collect et retrait librairie sans contact
Réservation gratuite, paiement et retrait a la librairie
Livraison au tarif Colissimo
Ean : 9782900450123
Format et Reliure : Grand format , Livre broché
Pages : 303
Hauteur : 30 cm
Largeur : 23 cm
Epaisseur : 2,4 cm